jeudi 1 décembre 2011

many rivers to cross

 
Je me souviens avoir pleuré dès le premier quart d’heure, au film de Guédiguian, car too many rivers to cross. Voilà, il y a des chansons qui ont immédiatement cet effet-là sur moi, c’est lamentable !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire