mardi 3 janvier 2012

ma ville au cinéma

Je me souviens avoir vu hier soir au cinéma un film qui se passe dans ma ville natale, une ville portuaire de Bretagne. Histoire d’adolescence là où j’ai passé la mienne. Alors les souvenirs remontent. Lorsque les filles du film se baignent dans une mer pas très chaude, je me souviens d’un bain de mer prolongé avec une amie, vers le mois de juin. Nous ne pouvions plus sortir de l’eau, car notre prof. d’allemand arpentait la plage et il était tout à fait impossible qu’il nous voit en maillot ! (oui, la vie dans une petite ville de bord de mer a ses inconvénients que la petite ville de montagne ne connaît pas !).  Assises sur un tourniquet, elles s’ennuient en ville, mais ne veulent pas « marcher comme les vieilles ». Je me souviens, le samedi après-midi, avoir parcouru cette ville en long et en large, la librairie sérieuse où je n’osais pas encore trop entrer ! lui préférant l’enseigne populaire d’en face, les chocolats chauds d’un bar aux sièges en velours rouge troués de brûlures de cigarette, le cinéma Le Royal où il n’y avait pas de films art et essai … Je me souviens aussi de l'odeur de la ville, du bus qui allait jusqu'au port de pêche et qui ramenait vers mon quartier les effluves écoeurantes des cargaisons des bateaux. Mais dans ce film, ma ville était belle, vue de loin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire