dimanche 15 juillet 2012

La liste de Kenneth


Randonnées extravagantes.
Voyages parmi les idées et les îles.
Les chants du dragon dans le tronc de l’arbre mort.
Les cinq pétales ouverts, le fruit mûr.
Les aspirations de l’oie sauvage auxquelles ne peuvent rien comprendre les poussins qui pépient.
Le geste qui peut remuer ciel et terre.
Séjour dans la caverne du dragon bleu.
Vie et pensée itinérantes.
Une voie sans nom.
Marcher seul sous le ciel rouge.
Chevaucher le tigre.
Voyager sur le fleuve du temps et de soi-même.
Écouter les cris dans la rue et le vent dans les pins.
Connaître la porte au fond de la ruelle et la cascade sur la montagne.
Avoir l’esprit tranquille, de sorte que même le feu est rafraîchissant.
Suivre toutes les étapes de la sensation sur le chemin de la grande connaissance.
Être sur la route sans avoir quitté la maison, être dans la maison sans avoir quitté la route.
Accumuler les images de ce qui n’a pas d’image.
S’en aller en Orient le matin, revenir en Occident le soir.
Prendre le bac, sans être pressé d’atteindre l’autre rive .
Parfois vêtu, parfois nu.
Sur le chemin qui traverse les trois royaumes.
Manger son riz dans cent villes, laver son bol sur cent îles.

Kenneth White, scènes d’un monde flottant

Bon, d'accord, je me souviens que je reviens d'un stage de yoga ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire