mercredi 25 mai 2011

si loin

Je me souviens vouloir écrire cet haïku de Masaoka Shiki sur une tombe :

Cerisiers en fleur –
Je me souviens d’êtres chers
Tous si loin d’ici

Aucun commentaire:

Publier un commentaire