samedi 30 avril 2011

lectures d'été


Je me souviens avoir lu cette phrase ici et avoir été tellement d'accord avec ça que je suis allée acheter le livre.
 - Ici, l'été, c'est envahi de monde. Il ne faut pas venir.
- Où faut-il aller, l'été ? Je demande.
- Nulle part. Il faut acheter des livres et rester chez soi.
Claudie Gallay, Seule Venise.

Nous attendrons donc, presque, la fin de l'été pour partir et nous emmènerons des livres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire