samedi 16 avril 2011

l'harmonie et la tristesse


Je me souviens que dans le film "à la verticale de l'été", il y a un échange de deux phrases qui m'avait tellement bouleversé que j'avais vu le film une seconde fois pour l'entendre à nouveau. Un homme mélancolique et indécis dit :"l’harmonie peut être une consolation", le pêcheur lui répond : " je ne vous savais pas si triste."Ils sont alors dans une barque au centre même d'un lieu d'une beauté renversante.
La photo est un dessin de trân trong vû. Ses oeuvres couvrent les murs de l'appartement du frère et de la soeur, dans le film.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire